Le port de gants stériles dans le secteur médical est une obligation pour réaliser de nombreuses actions. Et pour cause, les gants ont une double utilité. Ils vont permettre de protéger le patient de tout agent infectieux et contaminant, mais ils vont également permettre au personnel de santé de se prémunir de ce genre de risque au contact des patients.Ils pourront aussi être utilisés en laboratoires d’analyse et permettront à nouveau d’éviter les risques de contagions ou d’expositions à des substances dangereuses. Ainsi, le choix de gants stériles qui permettront d’être utilisés dans le secteur médical sera capital afin que ces derniers remplissent leur rôle, mais soient aussi pratiques et faciles à utiliser, voici donc quelques conseils pour bien les choisir.

Quelles normes à respecter ?

Gants_stériles_guideDans le secteur médical, les gants stériles sont à usage unique et doivent être achetés auprès de fournisseurs spécifiques comme par exemple Conformat afin de s’assurer que les gants choisis répondent bien aux différentes normes en vigueur. Il existe deux réglementations précises en la matière, la directive 93/42/CEE pour les gants médicaux et la directive 89/686/CEE pour les gants de protection. Il faudra donc s’assurer lors de l’achat que les gants stériles choisis respectent bien les normes en vigueur selon leur condition d’utilisation.

Les différentes caractéristiques des gants stériles

Comme dans toute activité professionnelle, le matériel choisi devra disposer des caractéristiques adaptées en fonction des missions à effectuer (plus d’informations sur le sujet sur le blog Entreprise et Compagnie), il en va de même pour les gants stériles.

Ainsi, il sera par exemple possible d’opter pour des gants poudrés ou non poudrés. La présence de poudre qui est bien souvent similaire au talc va permettre d’enfiler plus facilement les gants et peut représenter un certain gain de temps pour les actions médicales qui doivent être effectuées rapidement. Par ailleurs, la poudre va permettre de limiter les irritations au contact de la matière du gant stérile, ce qui peut représenter un avantage certain lorsque l’on passe ses journées à enfiler des gants.

Il sera également possible de profiter d’une variation au niveau de la longueur de la manchette. Les manchettes courtes seront adéquates pour les petits actes médicaux, mais on préfèrera les manchettes longues pour le travail en bloc opératoire ou encore en salle blanche (plus d’informations sur les salles blanches ici). La longueur de la manchette permettra de remonter jusqu’à l’emmanchure du vêtement de protection évitant ainsi que la peau ne soit exposée, et ce, malgré les différents mouvements effectués.

Par ailleurs, il existe également différentes matières. Le latex est sans aucun doute la matière la plus souvent plébiscitée. En effet, les gants stériles en latex sont les plus faciles à trouver, ils ne représentent pas un coût trop important et permettent de bénéficier de nombreux avantages. Ces gants ont une très bonne souplesse, une très bonne résistance élastique ainsi qu’aux déchirures. Ils permettent également de profiter d’un toucher précis et n’affectent pas la dextérité. Ils pourront être sensibles au vieillissement, mais puisqu’il s’agit de gants stériles à usage unique leur durée de vie n’a que peu d’importance. Il existe également des gants stériles en nitrile ou en vinyle qui ont aussi leurs avantages et leurs inconvénients.

Enfin, la taille du gant aura aussi son importance si l’on souhaite profiter d’un certain confort et ne pas être gêné dans les mouvements précis. Opter pour des gants stériles ni trop petits (pour éviter les déchirures), ni trop grands (pour éviter qu’ils ne tombent) sera le meilleur moyen de profiter du plein potentiel des gants stériles.