Le sang étant crucial pour garantir le transport ou la distribution de l’oxygène dans chacun des organes du corps, la gravité de la situation dans le cadre d’une hémorragie externe s’accentue un peu plus dès lors que la quantité de sang perdu est importante. Raison pour laquelle il est essentiel d’agir le plus vite possible pour arrêter le saignement. Pour ce faire, l’idéal est de se recourir dans l’immédiat à un garrot de tourniquet. Toutefois, pour que cet équipement produise bien ses effets, il doit être installé avec les bons gestes et les meilleures techniques en la matière.

Première étape : évaluer la blessure

Avant tout, la pose de garrot tourniquet doit se faire rapidement. Il est essentiel de prendre la décision le plus rapidement possible par le simple fait que cela offre un gain de temps conséquent pour la victime qui souffre. De plus, l’installation d’un garrot médical ou garrot d’urgence n’est impérative que si la personne est victime d’une hémorragie externe qui ne s’arrête pas après un pansement ou bien une compression médicale. Plus précisément, elle doit être utilisée dans l’immédiat au moment où il est impossible de soutenir le point de compression, la plaie devient grave. Le garrot médical est également le matériel idéal pour arrêter le saignement généré par un objet encastré accidentellement dans le membre. Cela dit, avant de procéder à l’installation du garrot tourniquet, il est a priori essentiel d’évaluer la blessure de la victime. Pour ce faire, il vous importe d’observer l’origine de l’hémorragie avant d’y appliquer une pression et de calmer ensuite la victime.

Deuxième étape : installer le garrot tourniquet

Cette deuxième commence par le choix du matériel approprié. Dans ce sens, le garrot médical est la solution par excellence pour toutes les situations. Toutefois, en l’absence de ce matériel médical spécial, il va falloir improviser. Ainsi, vous pouvez choisir un objet assez souple, solide et long, de manière à ce qu’il puisse bien enrouler autour du membre disloqué. Certes, il est possible d’improviser un garrot tactique provisoire grâce à un bandana, un t-shirt en coton, une courroie de sac à dos, une ceinture, une cravate, etc. Ensuite, il vous importe maintenant de poser le dispositif soigneusement entre le cœur et la blessure de la victime. Plus précisément, l’idée consiste à le placer autour du membre blessé, c’est-à-dire entre le cœur et la plaie ouverte. Cela permet ainsi de stopper l’arrivée du sang au niveau des artères provenant du cœur. Pour les blessures localisées sous une articulation, l’idéal est de poser le garrot tourniquet CAT ou bien le garrot improvisé juste au-dessus, voire au plus près de celle-ci (articulation). À la fin, vous pouvez terminer la pose de garrot tourniquet en utilisant un bâton ou une tige. Cette dernière qui sert principalement à resserrer le dispositif d’urgence. En effet, il est probable qu’un nœud normal soit insuffisant pour contrôler l’arrivée du sang, après avoir enroulé le matériel autour du membre. Dans des cas d’urgence ou des situations extrêmes, vous pouvez vous servir d’un tournevis, d’un gros marqueur, d’une branche d’arbre ou bien d’une clé anglaise comme support de desserrage.

Troisième et dernière étape : réduire les risques de complication

Peu importe la gravité de la plaie, quelle que soit la profondeur de la blessure, il ne faut pas laisser le garrot trop longtemps à sa place. À vrai dire, il s’agit seulement d’une solution provisoire sur le court terme, et ce même s’il n’y a pas encore une recherche scientifique qui indique la durée optimale durant laquelle vous pouvez le mettre en place. Par ailleurs, afin d’éviter les risques d’infection, il est crucial de bien nettoyer la plaie en la rinçant par exemple avec de l’eau propre, avant de le couvrir d’un tissu ou d’une couverture. Tout au long du procédé, on vous invite à porter des gants en latex ou à appliquer du gel bactérien sur vos mains, avant de soigner le blessé. Une fois que l’installation du garrot tourniquet médical d’urgence est terminée et que les risques d’infection sont réduits à néant, il ne vous reste plus qu’à tenir la victime au chaud et bien hydratée.