L’Afssaps ou l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé du fait de l’importance du danger lié à la technologie de l’oxygène conditionné sous pression à 200 bars rappelle sur les consignes de sécurité sur l’utilisation des bouteilles d’oxygène médicales par les utilisateurs. Lisez cet article pour plus d’informations.

Info sur les accidents liés à l’utilisation des bouteilles d’oxygène

Depuis l’année 2003, telle agence a constaté dix cas d’inflammation au cours de l’ouverture de nombreuses bouteilles d’oxygène médicales de plusieurs fabricants. Pourtant, tels accidents n’ont pas eu de conséquences graves ni pour les patients, ni pour le personnel médical. La fréquence de ces accidents est très faible et ceux-ci concernent en particulier les bouteilles équipées de robinets à manodétendeur intégré. L’expertise menée par les experts de l’Agence et les fabricants a permis de mettre en lumière les causes probables et de prendre ainsi la décision de remplacer des types de manodétendeurs intégrés. Selon l’hypothèse, la cause et l’ampleur de l’inflammation résultent des facteurs liés à la conception du matériel en question ou encore aux conditions d’utilisation et de maintenance. De ce fait, l’Agence rappelle la prise de responsabilité des fabricants en matière de respect des opérations liées au contrôle et à la maintenance.

Sécurité des bouteilles d’oxygène : les principales consignes

Au cours du stockage ou du transport, les bouteilles d’oxygène doivent être protégées aux éventuels chocs et chutes et qu’elles soient disposées d’une manière fixe et solide avec les véhicules de transport. Elles ne doivent en aucun cas traîner ou rouler sur le sol. En ce qui concerne le réglage du robinet détendeur intégré, il est déconseillé d’ouvrir une bouteille en position couchée. Son ouverture doit être progressive. Il ne faut jamais ouvrir directement le débitmètre, calibré de 0 à 15 L/min, vers sa valeur maximale. Tâchez de vérifier la présence ou non d’une fuite, si c’est le cas, vous fermez le robinet. À aucun moment de son utilisation, il est interdit de fumer et d’induire de graisse la bouteille et le visage du patient ou encore de travailler à proximité d’une flamme. Le flux gazeux ne doit pas exposer au patient.

Pour remarque, l’usage du sac à oxygène est sujet à ces consignes. Son contenu compose des matériels dont vous avez besoin pour pallier rapidement les troubles respiratoires. Il fait partie des gammes de matériel de secours fabriquées pour traiter les patients qui souffrent de l’insuffisance respiratoire.