Les espaces médicaux sont des lieux propices pour la prolifération des microbes et des batteries. Ainsi, l’hygiène médicale ne doit donc pas être prise à la légère. Le séchage des mains est indispensable après un lavage consciencieux pour éviter la contamination. Mais quelle solution choisir ?

Quelle solution d’essuyage des mains dans les milieux sanitaires ?

Dans l’environnement médical, il existe deux types d’essuie main, à savoir :

·         Les essuie-mains en papier : ils sont utilisés pour un usage unique donc, ils sont plus hygiéniques. Cependant, le plus grand inconvénient est qu’à la fin de chaque mois, la consommation peut rapidement gonfler votre facture. Ainsi, selon les besoins, vous devez définir le modèle le plus approprié : en paquets ou en rouleaux

·         Les essuie-mains en textiles : ils sont fabriqués en coton ou en matière éponge et sont réutilisables. Ils peuvent être accrochés à un porte-serviette ou insérés dans des distributeurs automatiques d’essuie-mains spécifiques. Cependant, dans le milieu médical, cette solution est à proscrire, car même après des entretiens réguliers, le risque de prolifération des bactéries et des microbes est plus élevé

Si vous êtes intéressé par le distributeur de papier essuie main cliquez ici pour en savoir plus.

Comment choisir son distributeur et son papier essuie-main ?

La qualité du papier est très importante. Il vaudrait mieux opter pour un produit de bonne qualité pour limiter la consommation et afin de réduire les gaspillages. Pour bénéficier d’un confort optimal, il faudrait prendre en compte l’absorption (la capacité du papier à retenir du liquide), la couleur (privilégiez la couleur blanche dans le milieu médical), la résistante, l’épaisseur (plus il est épais, plus il est absorbant), le format et le gaufrage du papier. L’utilisation d’un papier de qualité est certainement plus économique, car les sujets auront besoin de moins de papier pour s’essuyer les mains. De même, il existe des papiers simples ou avec motifs.

En outre, le distributeur de papier doit également être adapté au type de papier. Les essuie-mains en paquets n’ont pas besoin de distributeur. Le pliage enchevêtré est plus pratique après avoir retiré une feuille, une autre vient automatiquement. C’est d’ailleurs le choix idéal dans les milieux sanitaires. Avec les paquets pliés en C, la distribution est réalisée feuille par feuille. Ils conviennent surtout aux endroits qui reçoivent du public. Leur avantage ? Ils sont économiques.

Les essuie-mains en rouleaux quant à eux sont capables de distribuer jusqu’à 1 000 feuilles. Donc, ils sont moins coûteux en entretien et plus économiques. C’est pourquoi, les rouleaux sont plus intéressants que les essuie-mains en paquets, vu que ces dernières ne peuvent contenir plus de 500 feuilles. Ils sont équipés d’un distributeur, qu’il faudrait choisir avec soin. On distingue principalement

·         les rouleaux d’essuie-mains à dévidage latéral qui peuvent s’adapter à différents types de distributeurs et c’est un atout non négligeable, qu’ils soient « sans contact » ou « semi-automatique ». Pour faire des économies, optez pour des distributeurs qui peuvent régler la longueur du papier à distribuer qui peut varier de 20, 24, 28, 32 à 40 cm

·         et les rouleaux d’essuie-mains à dévidage central dont le système de distribution est très simple et très pratique

Quoi qu’il en soit, la solution la plus aisée est certainement l’utilisation d’un distributeur automatique, qui présente automatiquement une feuille à l’utilisateur.

Pourquoi opter pour un distributeur d’essuie-main ?

La distribution d’essuie mains peut se faire de différentes manières. Cependant, l’usage d’un distributeur offre de nombreux avantages :

·         une grande économie : avec cette solution, il serait plus facile de maîtriser les coûts des consommables car les papiers sont distribués un à un grâce au système de découpe

·         plus hygiénique : à chaque fois que vous tirez sur une feuille, vous pourrez accéder à une nouvelle feuille encore saine et intacte. Donc elle limite le risque de contamination croisée. Par ailleurs, si vous optez pour la distribution d’essuie-mains en prédécoupée, vous n’aurez pas à obliger l’utilisateur à découper les feuilles lui-même. Le distributeur s’en chargera automatiquement

·       et une grande praticité : le distributeur est simple d’usage. Il suffit de mettre les mais à proximités ou de tirer une feuille pour obtenir une nouvelle. De plus, lorsqu’il est à sec, il suffit de l’ouvrir (souvent à l’aide de sa clé) pour installer un nouveau rouleau