Quand il s’agit de la protection, les gens sont beaucoup plus exigeants. Lors de la manipulation des produits chimiques ou des matériels dangereux, il est nécessaire de s’équiper d’une bonne protection. Pour les mains, ce sont les gants qui apportent la meilleure protection durant un travail risqué. C’est précisément la raison sur laquelle les fabricants se tuent pour offrir des gants de protection bien adaptés. Ils sont si nombreux qu’il devient même difficile de savoir quel type de protection choisir. Chaque risque a son propre équipement de protection. Aussi, pour certains, avoir différentes paires pour diverses tâches est devenu courant. Il existe alors différentes paires de gants en fonction de la spécificité de son usage : épaisseur, forme, taille et matière. En réalité, c’est la matière avec laquelle il a été conçu qui détermine son utilité afin d’assurer une sécurité optimale. Exemple, les gants en vinyle ne sont pas faits pour les huiles hydrauliques, c’est plutôt les gants en nitrile qui conviennent le mieux. Alors pour vous donner une idée de la performance de chaque gant, voici donc les critères à tenir en compte lors d’un achat de gants de protection.

Quelles matières pour quel usage ?

C’est fou ce qu’une main peut faire. Elle peut accomplir les tâches les plus complexes qu’il soit. Alors, prenez-en soin ! Et comment ? Peu importe votre travail, sachez qu’il existe des gants appropriés à l’activité. Certains bricoleurs se passent de gants de protection sous prétexte qu’ils gainent la précision. Pourtant, plus d’un million d’incidents de la main se produisent chaque année avec ou sans protection. En plus, les gants ont beaucoup évolué ces dernières années : plus confortable, plus solide et bien adaptés pour chaque utilisation. En général, les gants ne sont pas polyvalents. Chacun a ses propres spécificités surtout pour les produits dangereux. Pour l’utilisation des produits chimiques par exemple, optez pour un gant en vinyle, en latex ou en nitrile pour les travaux de manutention, des gants en cuir épais pour la manipulation des outils tronçonneuse, des gants en cuir, type docker seraient plus adaptés. Les gants jetables sont quant à eux utilisés contre des risques faibles. Ce type de gant est indispensable pour un usage ménager ou médical. Si vous tenez à vos mains, utilisez une paire de gants de protection. Pour plus de facilité, vous pouvez même effectuer un achat de gants jetables en ligne.

La classification des gants de protection

Les paires de gants se conjuguent aux plurielles. L’époque où l’en trouve sur le marché que deux types de gants a largement évolué. Désormais, il existe au moins trois catégories de gants de protection. Première catégorie : gant jetable pour un usage journalier. Il n’est pas contrôlé par l’État donc conforme à la norme CE ou pas, la fiabilité n’est pas garantie. Cas fréquent pour le gant en vinyle non poudré ou poudré. Deuxième catégorie : des gants pour une utilisation plus spécifique : contre les risques mécaniques ou thermiques. À la différence de la première catégorie, ce type de gants nécessite un contrôle à cause de ses spécificités. La troisième catégorie est destinée aux professionnels. Ce sont des gants plus sophistiqués que la deuxième catégorie. Ils sont obligatoirement testés et approuvés avant usage et doivent s’accompagner d’un mode d’emploi.

 Les gants à usage unique

Les gants à usage unique ou gants jetables sont généralement utilisés pour les usages médicaux, alimentaires ou pour tout ce qui touche la beauté.   Parmi ces gants jetables, il existe de nombreuses matières (nitrile, latex ou vinyle) et parmi ces matières, des différents types : gants en vinyle poudré ou non poudré. Quelle différence y a-t-il entre gant poudré et gant non poudré ? En règle générale, poudré ou non, le gant médical en vinyle est fabriqué à partir de la même matière. Pourtant, ils sont différents. La poudre simplifie l’enfilage, mais peut causer une allergie pour certains. Par contre, les gants en vinyle non poudrés sont confortables et limitent les risques d’allergie.