La rééducation respiratoire, cette spécialité dans le domaine de la kinésithérapeutie nécessite des matériels bien adaptés pour atteindre ses objectifs physiologiques. Si vous lisez cet article, vous connaissez ces objectifs de la réhabilitation respiratoire, cette technique pour traiter des pathologies respiratoires et les rôles des sondes d’aspiration. Plus d’informations, ici !

Bref rappel sur la réhabilitation respiratoire

Sachez que la réhabilitation respiratoire est une technique médicale pour traiter les pathologies respiratoires telles que l’insuffisance respiratoire, l’asthme, le syndrome d’apnée du sommeil… Les objectives physiopathologiques se résument en cinq points distincts. D’abord, le traitement optimise le souffle et diminue par conséquent la dyspnée. Ensuite, il améliore la tolérance à l’effort et réduit le nombre de surinfections respiratoires. En fait, la réhabilitation respiratoire permet au patient de retrouver une bonne qualité de vie. D’une manière pratique, il s’agit des techniques de rééducation mises en œuvre, permettant d’améliorer la respiration du patient.

Réhabilitation respiratoire : les sondes d’aspiration comme principaux matériels utilisés

Dans le domaine hospitalier, la sonde d’aspiration trachéale aspire les sécrétions trachéales. Cet équipement s’emploie soit en cas d’urgence, soit au cours des premiers secours. Elle élimine le désencombrement bronchique en particulier et des voies aériennes en général. Pour certaines pathologies respiratoires, le fait d’accumuler des mucus crée une oblitération essentiellement au niveau des voies aériennes et engendre une asphyxie rapide du patient si ce désencombrement n’est pas éliminé rapidement à l’aide d’une sonde d’aspiration trachéale. Pratiquement, il suffit de relier la sonde à un aspirateur et ensuite introduite par le nez jusque dans la trachée et par la suite dans les bronches. Ce qui permet d’aspirer le mucus qui encombre les voies aériennes. En fait, les sondes d’aspirations ont été fabriquées pour pénétrer les voies aériennes sans y créer des dégâts au niveau des tissus et causer par conséquent des sérieuses séquelles. Matériellement, une sonde de ce type possède une longueur suffisante, permettant de pénétrer dans les voies aériennes inférieures. Sachez que chaque taille est bien adaptée aux utilisations chirurgicales. Vous trouvez ici un exemple de sonde utilisée en réhabilitation respiratoire, une sonde d’aspiration trachéale pour adulte et pédiatrique.

La solution Péters chirurgical

Péters chirurgical, ce concepteur et distributeur de dispositifs médicaux, a fabriqué une sonde d’aspiration buccale de premiers secours. Elle est avec raccord droit biconique et symétrique. Elle désobstrue facilement et en un peu de temps la cavité buccale et les voies aériennes supérieures en cas d’urgence !