Si l’on parle de chariot d’urgence ou du fauteuil roulant, logiquement, on fait référence le moment et la manière de leurs utilisations parce que la vie de leurs utilisateurs en dépend. En cas d’utilisation en milieu hospitalier, le personnel du milieu hospitalier n’a pas le droit aux erreurs. Lisez ici.

Un chariot d’urgence : c’est quoi ?

Il s’agit d’un équipement fabriqué pour contenir les matériels dont on a besoin au moment où le personnel médical prend en charge un patient en situations critiques. Bien qu’il n’existe pas de réglementation relative à l’usage de ce type d’équipement, des impératifs doivent être respectés pour que son utilisation soit efficace. Tout d’abord, les utilisateurs doivent connaître son emplacement et que ceci soit fixe sauf en cas de réorganisation du service concerné. De plus, les personnels soignants ont le droit d’y accéder à tout instant. Pour que son contenu soit adapté aux services concernés, le chariot d’urgence doit contenir le minimum nécessaire et que sa vérification soit sujette à une vérification régulière. Un chariot d’urgence du fait de son utilité ; notamment, en situations critiques et urgentes doit être mobile et facile à manœuvrer. Pour être certain de son intégrité, cet équipement d’urgence doit être fermé avec un verrou plastique. Vous devez faire en sorte que ses dimensions sont en adéquation avec à celles du lieu en question. En fait, la hauteur ne doit pas dépasser 95 cm, sa largeur et profondeur sont respectivement 80 et 40 cm. En ce qui concerne le nombre de son tiroir ; généralement, il est au nombre de cinq ou six. Pour remarque, chaque compartiment doit être facile à ouvrir !

Il est à noter que certains médicaments relatifs aux pathologies spécifiques peuvent être rangés dans le chariot d’urgence. Son contenu permet de prendre en charge différentes urgences vitales, au nombre de cinq, la crise cardiaque ou d’asthme aigu, l’hypotension artérielle, l’œdème du poumon, le choc relatif à anaphylaxie !

Fauteuil roulant : les utilisations spécifiques

La manipulation d’un fauteuil roulant est primordiale avant chaque utilisation. De préférence, il doit être confortable, sécuritaire, en public comme à domicile. Pour les enfants, il est conseillé de vérifier les éventuels bruits anormaux et les pneus. Les personnes âgées, quant à elles, doivent opter pour un fauteuil roulant, tout en tenant compte leur force physique et confort. Pour remarque, toutes ces utilisations doivent être en accord avec l’avis du médecin.