Sachez que le rôle du médecin ou chirurgien, compte tenu du nombre d’interventions chirurgicales et les multiples spécialités… peut devenir complexe. C’est pourquoi, il est conseillé de se doter d’équipement médical et matériel chirurgical comme instruments médicaux de base pour éviter une éventuelle complexité. Lisez ici pour plus d’informations !

La séquence chirurgicale : pour mieux repérer les instruments à utiliser

Pour retrouver et reconnaître rapidement ces instruments de travail, vous trouvez ici la description de ces 5 étapes. N’oubliez pas que cette description peut être utilisée quelle que soit la complexité de la chirurgie, de la plus simple à la plus complexe. D’abord, la première étape, c’est l’incision ou la création d’une voie d’entrée dans le corps humain, en utilisant une technique ouverte ou fermée. La deuxième étape, permet l’utilisation des écarteurs pour disséquer les tissus anatomiques. Au cours de cette phase de dissection, le médecin ou le chirurgien isole et coupe pour réaliser un passage permettant de se rendre à l’organe concerné. Cela dit, le TPO ou le temps principal opératoire est la durée indispensable pour enlever, réparer… un organe ou une structure anatomique. L’hémostase est l’étape au cours de laquelle, on fait la vérification et le rinçage. C’est la phase indispensable pour la coagulation des tissus anatomiques touchés lors de l’opération. De plus, tout au long de l’hémostase, on élimine les écoulements de sang, et cela, pour prévenir les éventuelles hémorragies certains temps après l’opération (postopératoire). La fermeture des cavités, incisions…  termine l’opération chirurgicale. Pratiquement, vous choisissez le matériel chirurgical à utiliser en fonction de chaque phase.

Les instruments médicaux de base associés à l’incision des couches anatomiques

Nous prenons les couches anatomiques comme la peau, le sous-cutané, les musculaires et la cavité. Pour ces cas, voici les instruments et matériels chirurgicaux de base associés. Tout d’abord, le crayon marqueur, le bistouri, la lame à bistouri. Pour maintenir les champs, l’on a besoin d’une pince à champ avant l’incision. Il est conseillé aussi de s’équiper d’une pince Adson ou Adson-Brown, ou encore d’une pince Backhaus sans oublier le cautère.

Les matériels chirurgicaux comme les ciseaux existent en deux types, Mayo courbé et droit. À propos des types d’écarteur, l’on parle de l’écarteur Senn-miller, le Faraboeuf, le Parker-Lengenbeck ou Lengenbeck tout court. On utilise l’écarteur Weitlaner pour ouvrir une surface pour mieux visualiser d’autres organes. La canule à succion Yankauer est nécessaire pour une succion buccale ou abdominale.