La dernière fois que vous avez eu un rendez-vous chez le médecin, vous avez certainement déjà vu un textile spécifique au domaine médical. Cependant, vous devriez noter que ces matériaux doivent être conformes à des réglementations strictes, qu’il s’agisse du vêtement de protection ou de drap d’examen. Cet article passe en revue certains des différents types de textiles médicaux utilisés aujourd’hui dans le domaine hospitalier.

Les textiles pour les applications traditionnelles

Cette catégorie inclut les produits de soin des plaies, les couches, les orthèses, les prothèses, les lingettes utilisées comme essuie mains, les masques respiratoires, la literie et les housses, les cordes et les ceintures, etc.

Les textiles novateurs peuvent considérablement améliorer l’efficacité des traitements médicaux ainsi que le confort du patient. Ils fournissent de nouvelles options de traitement (pansements innovants ; orthèses / prothèses respirantes) ou améliorent la qualité de vie des personnes souffrant de maladies chroniques (vêtements de travail).

Les textiles courants dans les établissements hospitaliers peuvent être utilisés pour les premiers soins, à des fins cliniques ou hygiéniques et pour la réadaptation.

Essuie-tout : pour réduire la contamination bactérienne

Une hygiène des mains efficace est cruciale pour minimiser la propagation de l’infection. Les toilettes publiques, qui desservent de nombreuses personnes chaque jour, doivent offrir une méthode sûre et efficace pour se sécher les mains.

Une étude a révélé que la contamination bactérienne était moins importante dans les salles de bains où un distributeur de papier absorbant était utilisé à la place du sèche mains. Par ailleurs, les serviettes jetables sont rapides et efficaces à utiliser et ne nécessitent pas d’attente de séchage. La recherche a révélé que ces derniers répandaient agressivement le Staphylococcus aureus sensible à la méthicilline (MSSA), six fois plus souvent que lorsque les essuie-tout étaient utilisés. Ainsi, le papier essuie-tout devrait être la méthode de séchage des mains par défaut pour aider à réduire la propagation des maladies infectieuses dans les hôpitaux. De plus, le personnel hospitalier devrait mettre en place des systèmes permettant de réapprovisionner les essuie-mains en papier afin que le personnel soit toujours bien équipé.

Les différents types d’EPI utilisés par le personnel médical

L’équipement de protection individuelle est un équipement spécial qui crée une barrière entre vous et les germes. Cette barrière réduit les risques d’être exposé et de propager ces derniers. Le port de gants protège vos mains contre eux et aide à réduire leur propagation. Arès usage, ils doivent directement être mis dans un sac poubelle.

Certains masques couvrant la bouche et le nez ont une partie en plastique transparente qui couvre aussi les yeux. Quant au masque chirurgical, il aide à empêcher les germes dans le nez et la bouche de se propager. Cela peut également empêcher de respirer certains germes.

La protection des yeux comprend les écrans faciaux et les lunettes de protection. Celles-ci protègent les muqueuses de vos yeux du sang et des autres fluides corporels. Les vêtements comprennent les blouses, les tabliers, le couvre-chef et les couvre-chaussures utilisés pendant la chirurgie pour protéger à la fois le personnel et le patient.

Les textiles du secteur hospitalier comprennent également les robes portées par ceux qui rendent visite à une personne mise en quarantaine. Certains soignants peuvent avoir besoin d’un EPI spécial pour manipuler des médicaments anticancéreux.

Les textiles médicaux font partie des textiles techniques. Ce sont des produits à usage exclusivement médical. Le secteur des tissus pour le milieu hospitalier est l’un des plus prometteurs sur le marché actuel. Ils sont utilisés dans un large domaine de compétences médicales. La plupart sont néanmoins jetables en raison de l’obligation de réduire au maximum les interactions avec les cellules et les différents fluides produits par le corps.